Accueil
Slowl'histoire  
Ayrinn
Ayrinn | 🇧🇩 Bangladesh

Originally written in English. Translated by HugoM.

Vivre pendant une pandémie est quelque chose que je n’ai jamais souhaitée et nul ne l’a jamais fait ; je crois. Mais on supporte ça et en quelque sorte saisir cette situation à notre propre façon. J’ai considéré ça comme mon « temps d’essai » pour tant de choses qui incluent l’ouverture d’un compte sur l’appli Slowly.

Au début, écrire et exprimer que j’étais vraiment aux autres vivant à des milliers de milles semblait dur. Mais pour ma surprise, tout le temps et l’effort que j’y ai mis m’a apporté la joie immense de connaître quelqu’un que je n’ai jamais ressentie sur une autre plateforme auparavant. Cela m’a donné le sentiment de traverser les frontières et de rencontrer des personnes variées.

Collectionner des timbres, avoir des correspondants, les lettres étaient des sujets que je n’avais mémorisés que pour des examens. Slowly fit que tous ces mots, en apparence féeriques, deviennent véritables pour les gens tout autour du monde d’une façon intelligente. Je trouve cette plateforme interactive facile, rapide et bonne avec le concept des lettres et des relations grandissantes mondialement.

Plus je passe de temps ici, plus je m’approche de connaître les gens autour du monde, leur mode de vie, langues et plus encore. Pendant que je me sentais coincée dans les bouchons des messages instantanés, Slowly me montra clairement une autre dimension vive de création de liens avec les gens. Voir l’icône de la notification apparaître sur mon écran n’a jamais été aussi excitant. Je suis réellement ébahie de faire partie de cette communauté.

J’aimerais montrer ma reconnaissance et mon amour pour ceux qui font Slowly ce qu’il est aujourd’hui, le meilleur. J’espère que cette Slowl’histoire devienne le début de tant d’autres histoires venant. Je recommande à vous tous qui lisez cette histoire d’attraper ce moment et de lui donner une chance pour découvrir ce beau monde certes lent mais puissant.

( Note de l’éditeur : C’est la traduction de la biographie de Ayrinn. )
Salut à tous. Je suis Ayrin. Je rêve beaucoup. J’ai tendance à essayer ce dans quoi je trouve de l’intérêt. La chose étrange est que, je vais sans doute considérer tout ce (qui ne blesse pas) que je croise en tant qu’intéressant.
Parlons de rêves, de langues, sur nous-mêmes ou n’importe quoi. Apprenons l’un sur l’autre, allons-y?
 Envoyez-nous votre histoire

SLOWLY

Connectez-vous avec le reste du monde dès maintenant !

4.68 ( 96k+ )