Accueil
Slowl'histoire  
Sora
Sora | 🇹🇼 Taïwan

Originally written in Chinese. Translated by Pauline Julien E.

La première fois que j’ai découvert Slowly, c’était pendant l’été 2018.

À l’époque, j’ai été attiré par son icône simpliste mais mignon, et j’ai cliqué pour en savoir plus.

C’était la première fois que je réalisais qu’il existait des applications qui me permettraient d’avoir des correspondants du monde entier grâce à mon téléphone portable. Étant quelqu’un qui aime se faire des amis, j’ai immédiatement téléchargé Slowly.

Après avoir créé mon profil de base, j’ai ouvert la page de correspondance avec une certaine appréhension, cherchant des amis avec qui je pourrais bien m’entendre parmi la liste interminable d’utilisateurs. Mon premier correspondant était de Taïwan, comme moi, et nous aimions tous les deux la lecture et les animes. Elle était très amicale et nous avons beaucoup discuté de nos séries d’anime préférées.

Même si elle a fini par supprimer son compte, sa présence m’a donné le courage de chercher des amis dans d’autres régions. Cependant, à l’époque, je n’étais pas assez courageux pour chercher au-delà des pays de langue chinoise, donc j’ai cherché des correspondants en provenance de pays comme la Chine et Hong Kong.

Plus tard, j’ai rencontré trois correspondants qui sont devenus très importants dans ma vie. Il s’agit de S de Chine et de L de Taïwan, ainsi que de M qui est taïwanais mais étudiait en Chine.

S et moi avions de nombreux centres d’intérêt communs, mais surtout, nous étions intéressés par nos pays respectifs. Nous avons échangé des histoires sur nos villes natales, nos livres récemment lus ou les chansons que nous écoutions en boucle.

Moi et M étions du même âge et partagions souvent des anecdotes de notre vie scolaire ou discutions de nos cours. C’est même elle qui m’a appris l’échange de timbres. Par la suite, nous échangions souvent nos collections de timbres, ce qui a enrichi mon expérience sur Slowly.

En discutant avec L, j’ai découvert qu’elle était une personne stable et chaleureuse. Malgré notre différence d’âge, il n’y avait aucune pression et la force et la chaleur de ses paroles apaisantes transparaissaient dans nos échanges sur la vie quotidienne. L a également été la première correspondante qui a accepté de partager des photos avec moi.

En raison d’un gros examen, j’ai temporairement désinstallé Slowly jusqu’en juillet de cette année. Cette fois-ci, j’ai découvert que Slowly s’était énormément amélioré. Slowly de l’année dernière n’était pas aussi diversifié et excitant. Nous ne pouvions même pas personnaliser nos icônes de profil, encore moins accéder à une boutique de timbres bien garnie.

Les utilisateurs du monde entier ont également considérablement augmenté. Après cette demi-année de repos, j’ai pris le courage de rencontrer des correspondants de pays non francophones. Grâce à Slowly, j’ai maintenant des amis de pays comme la Russie, l’Indonésie, l’Égypte et l’I

ran. Nous sommes passionnés par la vie et apprécions les échanges culturels.

Bien sûr, après mon retour sur la plateforme, la première chose que j’ai voulu faire était de prendre des nouvelles de mes amis importants du passé. J’ai réussi à contacter L à nouveau, et nous continuons à partager nos histoires de vie. À ma grande joie, nous prévoyons même de nous rencontrer bientôt dans un café. Tout est incroyable et je suis reconnaissant envers Slowly de m’avoir permis de rencontrer autant d’amis précieux.

Chaque rencontre fortuite deviendra un chapitre brillamment lumineux dans mes souvenirs.

 Envoyez-nous votre histoire

SLOWLY

Connectez-vous avec le reste du monde dès maintenant !

4.7   7M+